Chapitre 1 : Je suis un QUOOIIII?!

Ah!~ La Vie… Si belle et si fragile.

C’est un peu une triste façon de commencer une histoire n’est-ce pas? Toutefois~ Devine un peu qui vient de mourir?

Oui, moi! Le personnage principal de l’histoire!

Oh? Nope, je n’ai pas été écrasé par un camion…

Ahem! Laissez moi vous parler de ma vie mortelle avant que je devienne la chose que je suis maintenant….

Donc, je suis né dans une typique famille de travailleurs. Non, je ne suis pas Japonnais, mais Roumain. Bonne vieille Roumanie corrompue! Bien, assez avec les détails inutiles… J’ai grandit plutôt normalement. Je n’étais pas harceler, je n’étais pas non plus harceleur, je n’étais pas le gars populaire de la classe ni le gars écœurant qui continuait à chercher de l’or dans ses cavités nasale. J’étais… dans la moyenne. Je suis allé dans un lycée moyen. J’ai étudier à l’Université Polytechnique de Bucarest et je suis devenu manager des ventes dans une entreprise de bonbons. Quoi? Tout ceux qui vont en polytechnique ne finissent pas ingénieur. Même si on passe le diplôme, la plupart d’entre nous s’égarent dans des directions complètement inattendues, mais c’est la vie. Enfin bon, pour échapper à mon ennuis, j’ai acheté un bon ordinateur et ai commencé à jouer aux jeux vidéo. Eeett j’y ai joué beaucoup… genre vraiment, ma collection était impressionnante! Vive les Soldes de Saison!

Hm? Certains d’entre vous se demande si je n’ai pas fini en un otaku flippant? Plus ou moins… Mes ricanements pendant certaines scènes d’anime filaient les jetons à ma copine la plupart du temps! Malgré tout avant que cet ange ne vole jusqu’à moi, j’ai atteint les conditions pour devenir magicien! En d’autres mots…. 30 ans puceau…

Donc comment je suis mort? Eh bien, pendant qu’Alina étais sortie faire les magasins avec sa mère pour acheter un robe, vu que nous étions supposé aller ensemble au mariage d’un ami, j’étais rester dans ma chambre pour jouer à Ultrademons 3. Le jeu était sorti un mois plus tôt, et il était phénoménal! Enfin, la technologie en 2023 fais rêver lorsqu’on en viens aux graphismes, mais je n’étais pas assez riche pour m’acheter mon propre équipement VR (réalité virtuelle).

Pendant que je jouais, j’ai soudainement entendu un gros bang et je suis mort.

Et me voila, attendant mon bel… huh? Je n’ai pas fini l’histoire? Tch… saleté d’auteur.

Donc, la raison de ma mort, hmm? Je l’ai entendue de deux âmes qui ont passées l’arme à gauche environ en même temps que moi. Quand j’étais entrain de jouer, un accident c’est déroulé en face de mon immeuble. Un chauffeur de taxi s’est écrasé dans une voiture de police. Les conducteurs sont mort sur  le coup, mais le criminel que les officiers de police avait attrapé a survécu sans une égratignure. L’enflure à courut vers mon appartement après avoir volé l’arme et les munitions des deux policiers dans la voiture, l’un était lourdement blessé et l’autre déjà mort. Il a choisit une porte aléatoire, tiré sur la serrure, entré dans l’appartement, vidé le frigo, appelé quelques fois puis enfin il m’a trouvé. Je ne l’ai pas entendu puisque je jouais avec des écouteurs. Je ne rachèterais plus jamais d’écouteurs antibruit! Enfin bref, il a paniqué et fait la chose la plus stupide possible : il m’a tiré dessus, à l’arrière de la tête.

Je suis désolé mec, vraiment désolé… dit le chauffeur de taxi qui s’excusait auprès du policer.

‘Et moi alors?!’ avais-je envie de crier, mais m’en abstenant. Ce n’étais pas leur faute si le criminel était lunatique…

Pfff, et maintenant?

Enfanst… venez! une voix nous a appelé.

Une vive lumière est apparue devant moi. Sans m’inquiéter, je m’en suis approché. Je n’avais pas beaucoup de regrets, j’aurais voulu pouvoir finir mon jeu et plus important… faire ma demande en mariage à Alina, ma copine. Soupir… je suppose que c’est l’heure de rencontrer mes belles Valkyries. J’étais chrétien orthodoxe, mais l’idée de belles servante guerrières venues me saluer pour m’emmener au paradis sonnait bien… Ah~, mes belles Valkyries!

La lumière disparue et l’obscurité m’entoura…

Huh? Quoi? Où? Où sont mes Valkyries? Un mignon angelot aurais été bien aussi… je ne suis pas pointilleux… Erm? Bonjour? ai-je crier, mais il n’y avais que de l’obscurité autour de moi.

« C’est ça? » j’ai entendu la voix d’un étranger, un homme, venant de partout.

Ça m’a fait sursauter.

Allo? Vous pouvez m’entendre? ÉCHO?! ai-je crier, mais rien…

« Ah! C’est ça! Chante ça… ici… erm non, ici… je pense. » dit encore l’homme.

Il semblait vieux, genre vraiment vieux.

Erm…

J’ai entendu quelques chants bizarres et puis, soudain, une explosion.

« ARGH! » le vieil homme gémit, souffrant.

« Vite! Découpez les avant qu’ils ne se propagent à travers l’académie! » cria un autre homme.

« Le diablotin! Tue le diablotin là! » cria un autre pendant que des sons d’épée s’entrechoquant et des cris de monstres pouvaient êtres entendu à côté.

Je commençais être anxieux.

Qu’est-ce qu’il se passe? me demandais-je.

J’écoutais les bruits de bataille, mais ils étaient soit entrain de chanter des mots bizarres soit de découper quelque chose. Les sons ressemblaient étrangement à ceux que j’entendais dans mon jeu, mais franchement, où étais-je? L’enfer? Le paradis? Ai-je ressuscité dans la poitrine d’une magnifique servante elfe? Nah! En prenant en compte ma chance, il y avais plus de chance que je ressuscite comme la raie des fesses d’un vieil homme!

Soupire… 99 bouteilles de lait sur un mur~99 bouteille de lait! T’en prend une, tu la fais tomber, 98 bouteilles de lait restent sur le mur! (voir ici pour la référence!) je commençais à chanter tout en écoutant les bruits en arrière fond qui sonnaient comme une bataille entre une équipe de héros et un paquet de monstres.

Après avoir atteint la 46ème bouteille, le bruits cessa.

Hm?

« Devrions nous le briser? Ça pourrait être la chose la plus sûre à faire… » dit l’un des hommes présents.

Oh, j’ai confirmer quelque chose pendant qu’ils se battaient, il n’y pas de femme dans leur équipe, seulement des hommes grincheux. J’ai un mauvais pressentiment à propos de ça…

« Non! Surement pas! On ne peut pas faire ça, il faut simplement se concentrer… » dit le vieil homme en haletant.

Il doit être fatigué après tout ces chants.

Soudainement, tout devin silencieux, et je ne pouvais plus rien entendre.

Bonjour?

Il y a quelqu’un? Banane! CHAT! Dieu? Maman? je commençais à crier, mais personne de me répondit.

Je soupirais encore et attendis.

Puis quelque chose se produisit. Une vive lumière chassa les ténèbres,  et j’ouvris les yeux… mais ce qui m’accueillit n’étais pas les montagnes gonflables d’une servante elfe mais la barbe blanche d’un vieil homme.

« AAAARGH: » criais-je.

« AAAA! » cria l’autre.

« AAAA! » criais-je.

« AAAA! » cria l’autre.

« AAAA! » criais-je.

Puis nous nous arrêtions.

« Où sont mes valkyries? Où suis-je? Qui êtes vous, vous tous? » je commençais à demander et essayais de bouger, mais j’étais coincé.

Je regardais en bas, mais ce que je vis n’étais pas mes jambes mais d’étranges symboles gravés dans la carrelage et ce qui ressemblais au bas d’un cristal vert géant qui flottait.

« Huh? » j’haletais.

« Oh! Vous voyez! Je vous avais dit que ça marcherais! » dis le vieil homme à la barbe ridiculement longue.

« Hmph! Je dis toujours qu’on devrait le fracasser. » dit le grand type avec une grosse épée et habillé typiquement tel un grand et musculeux guerrier.

« N’importe quoi! Enfin bon, je vous pris de nous excuser, Seigneur du Donjon! Je suis le Haut Mage Tuberculus! Ceux-ci sont mes associés, Guerrier Berserk Angius et Maitre Dresseur Paladinus le Troisième! » déclara-t-il soudainement.

« Erm… » je regardais à droite et à gauche, mais il est apparus comme je le pensais qu’il me parlait. « Moi? Seigneur du Donjon? Quel donjon? Vous êtes sain d’esprit les gars? » demandais-je en essayant d’incliner la tête, mais pas de chance… je ne pouvais pas bouger.

« Oh là là, l’avons nous déjà casser? » demanda Paladinus le quelque chose.

 » Impossible! » déclara Tuberculus.

Ils regardèrent le chant une fois de plus, c’était écrit sur un vieux rouleau poussiéreux, puis tournèrent leurs regards vers moi. Ils continuaient à échanger des regards, ça devenais plutôt inconfortable.

« Donc, erm… » j’ai essayer de parler.

« Vous êtes le Seigneur du Donjon. Ou pour être exact, le noyau d’un donjon que nous avons créer artificiellement à partir de divers noyaux de donjon. Hmm, je pense que nous avons peut-être fait une erreur quelque part, on dirais que vous ne savez pas qui ou ce que vous êtes… C’est troublant. Pour l’instant, essayez de vous habituer à votre environnement actuel. Nous allons revenir dans quelques heures pour essayer de trouver des réponses aux questions que vous pourriez avoir, aussi, s’il vous plait n’invoquez plus de monstres? OK? » il finit son explication avec le typique sourire forcé que montrent les politiciens aux infos en général.

« C’est d’accord… » répondis-je, mais ses mots ont fait plus de 9000 dégâts à ma santé mentale. (It’s over 9000!!)

« Nous serons donc de retour avant que vous ne le sachiez! » et juste comme ça je fût laisser seul dans une pièce complètement saccagée.

« Seigneur du Donjon… moi? Je suis quoi maintenant? » ais-je cinquante minutes environ après qu’ils soient partis.

Eeett voici comment je commença ma seconde vie en tant que noyau d’un donjon, je seul problème étant que je n’étais pas exactement un donjon…


Voila le premier chapitre de « J’ai été réincarner en une Académie de Magie! » N’hésitez pas à commenter et à me dire si il y a des trucs qui vont pas!

Chapitre original!

Supporter l’auteur!


Chapitre suivant

Une réflexion sur “Chapitre 1 : Je suis un QUOOIIII?!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s