Chapitre 2 : Mes caractéristiques, ma race, mon… dieu?

Et me voila, les amis! Je suis le noyau d’un donjon, une entité aussi connue en tant que Seigneur du Donjon, mais mon travail n’est pas de gérer un donjon mais plutôt une école et les innombrables gosses bruyant qui courent à l’intérieur… je peut déjà sentir une terrible migraine se profilée à l’horizon.

Le type a dit quelque chose à propos d’invocation… Hm, je me demande ce qu’il voulait dire par ça et plus important, qu’est-ce que je suis sensé faire maintenant? me suis-je demandé et, curieux, je me retournais.

Même si je n’ai pas de cou à proprement parler, je pouvais tourner ma ‘tête’ dans la direction que je voulais simplement en y pensant. Comme j’essayais de regarder dans la pièce dans l’espoir de trouver un miroir ou une surface réfléchissante pour que sue je puisse voir à quoi je ressemblais, je remarquais que je pouvais me tourner sur 360 degrés sans aucuns problèmes!

La pièce, malheureusement, était complètement saccagée. Là où devait se tenir avant une bibliothèque, il y avait maintenant une pile de morceaux de bois brisés avec le corps coupé en deux d’un gobelin mort sur le dessus. À coté de la fenêtre il y avait ce que je pensais avoir été un bureau, mais c’était maintenant un morceau de charbon en forme de bureau à la suite un grand feu. Hm, en considérant tout les papiers et les livres saccagés tout autours, j’étais surpris que la pièce toute entière ne soit pas tombée en cendre. Il y avait aussi un couple de trucs ressemblant à des tentacules. Elles avaient des piquants et des ventouses comme les tentacules d’une pieuvre, mais qu’est-ce qu’elles pouvaient bien faire là, sur la terre sèche?

Sushi? me suis-je demandé.

C’est à ce moment que je regarda encore une fois à la créature sur le dessus de la bibliothèque détruite.

Un gobelin? Comment je sais ça moi? Est-ce grâce à mon expérience de joueur? Eh bien… techniquement parlant, un petit humanoïde verdâtre, avec de longues oreilles et une massue est généralement dépeint comme étant un gobelin dans pas mal d’histoires. Urk… je suppose que je ne suis plus dans le Kansas… où n’importe où sur Terre en fait.  pensais-je avant de laisser échapper un long soupire.

À regarder tout autours de la pièce, je commençais à me demander si je pouvais ou non changer de point de vue ou avoir une meilleure vue à certains des livres survivants qui étaient éparpillés dans la pièce. Je ne pouvais pas reconnaitre les lettres, mais j’étais curieux à leur sujet. Peut-être qu’il y avait une carte du monde ou une image d’une chaude petite elfe nue! Mes espoirs reposaient sur la dernière option.

C’est à ce moment que ma vision c’est détachée de mon ‘corps’. C’était comme regarder aux alentours avec une caméra libre dans un jeu. C’était stupéfiant! C’est alors que je le vis : mon corps.. C’était un grand cristal flottant poser au milieu de la pièce détruite.

« Je suppose que je n’ai plus besoin de trouver une alliance pour le mariage maintenant… mais est-ce que ‘ça’ est même encore possible sous cette forme? Meh… probablement pas. les ‘avantages’ de la réincarnation en un cristal flottant… » dis-je en regardant au réceptacle de mon esprit et de mon âme.

En soupirant, je continuais de flotter autours de la pièce, mais c’était assez sale ça aussi.

Je me demande si je peut ramasser quelqu chose? pensais-je en me rappelant de certains web novels que j’avais déjà lu. Dans ces histoires, le personnage principal pouvais facilement ramasser des objets avec son esprit.

Sans y penser plus que ça, je me rapprochais d’un des livres et me concentrais dessus. Si j’avais un front, on y aurait vu plein de rides s’y former en résultat. Le livre bougea pas. Je soupirais et abandonnais après le cinquième essai.

Comme je regardais le livre, j’ai soudain sentis que je pouvais le séparer de tout le reste, comme si c’était un objet spécial, mais je ne savais pas quoi en faire. Creuser un trou dans le sol avec mon regard ne semblait pas une bonne idée, et je doutais sérieusement de pouvoir le faire, donc je changeais mon objectif vers quelque chose d’autre.

Réfléchissant à ce que je pouvais faire, la meilleure chose pour le moment était d’attendre le retour des vieux croutons. Peut-être qu’ils auraient une idée ou une sorte de manuel d’instruction, genre Le Guide des Idiots pour devenir un Seigneur de Donjon, première édition.

« J’aurais bien aimer qu’il y ait un menu de statut comme on en trouve dans les jeux. Ça aurait été sympa. Soupire…. » comme je disais cela, je fermais mes yeux et c’est à ce moment que j’entendis un petit ‘bip’ dans mon esprit. « Hm? » grommelais-je en les rouvrant, même si, techniquement parlant je n’avais pas d’yeux.

En face de moi il y avait quelque chose d’apparenté à un écran de statut dans un jeu.

« Bien… maintenant, je délire aussi! » dis-je en soupirant lourdement, mais malgré tout, je regardais à la fenêtre qui venait d’apparaitre en face de moi?

[Nom] : <<Non Spécifier>> (Voulez-vous choisir un nom maintenant? Y/N)

[Espèce] : Seigneur du Donjon

[Race] : <<Non Spécifiée>> (Voulez-vous choir votre race maintenant? Y/N)

[Niveau] : 1

[Force] : 0

[Agilité] : 0

[Intelligence] : 0

[Énergie Magique] : 670

[Régénération de l’Énergie Magique] : 0.1 point par seconde

[Points disponibles] : 0

[Corps alternatifs] : 0 Max 1

[Compétences] > Lister toutes les compétences? Y/N

[Points de Compétences disponibles] : 10

[Allégeance] : Saint Dieu des Gros Seins!

[Épouses] : Aucune

[Esclaves] : Aucun

[Animaux] : Aucun

[Serviteurs] : Aucun

« Qu’est… ce… » dis-je en regardant à mes soi-disant statistiques.

Je pense que je peut en quelque sorte approuver la partie Allégeance, mais je sens que ça a été mis là plus comme une blague que pour autre chose. J’aime bien en effet les gros seins et même ma copine, enfin… ancienne copine en avait une belle paire, mais je ne suis pas particulièrement obsédé par la poitrine d’une femme! pensais-je, mais je ne pouvais pas crier ma frustration. C’était trop embarrassant même si j’étais un simple noyau de donjon.

Soudain, je réalisa quelque chose de vraiment important. Je ne pouvais pas me souvenir de mon propre nom.

Je crois que son nom était Alina, mais c’était quoi le mien? Cal… Ke… Andy? Carl? Laquai? Urgh…

Peut importe à quel point j’essayais, je ne pouvais pas m’en souvenir. Ça devait être à cause de mon passage à travers le cycle de réincarnation, mais ça m’a fait me demander pourquoi je n’avais pas oublier mes connaissances sur la technologie de pointe ou des choses comme ça. Mon propre nom avait disparu de ma mémoire, mais tout le reste y était.

« Un prix peut-être? » me demandais-je.

Après quelques minutes de plus à essayer de me souvenir de mon nom, je décidais de tourner mon attention vers le menu en face de moi. Ça semblait être une blague, donc je décidais de jouer le jeu.

« Race. OK! Voyons voir la liste! »

[Races disponibles] :

Facile

Normal

Difficile

Ancient

Légendaire

Héroïque

Démonique

Ancestral

Demi-dieu

Divin

J’étais surpris par les noms ainsi que par le nombre d’options. Bien que, c’était un peu étrange que les trois premiers semblaient plus être comme un choix de niveau de difficulté, mais encore une fois, peut-être qu’en tant que noyau de donjon, ma race était ma difficulté. Enfin, en voyant le brillant ‘Divin’, je décidais de choisir celui-ci. Une fenêtre apparue devant mes yeux.

[Êtes-vous sûr de votre choix? Il ne pourra pas être annulé.]

« Oui. »

[Êtes-vous vraiment, vraiment sûre de ça?]

« Oui… »

[Êtes-vous vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment sûr?]

« Oui! Oui! OUUUUUUI! » criais-je.

[Race] : Divin

[Nouvelles Compétences Ajoutées]

[Points de Caractéristique de Base Augmentés]

[Énergie Magique et Régénération de l’Énergie Magique Augmentée]

[Nouvelles Caractéristiques Ajoutées]

« Hm… intéressant, mais sans importance pour le moment. Prochain arrêt! Choisir mon nom! » ais-je et si j’avais pu sourire, je serais entrain de sourire jusqu’au oreilles.

Dans tout les jeux, la décision la plus importante résidait dans comment choisir le nom de son personnage. J’ai toujours voulus quelque chose qui sonnait cool, mais simple à écrire, et éventuellement prononçable par la plupart des gens.


Voila pour le chapitre! J’espère qu’il vous auras plus! Je pense changer de nom pour l’énergie magique dès le prochain chapitre et la remplacer par ‘mana’!

Chapitre original!

Supporter l’auteur!


Chapitre précédent

Chapitre suivant

Chapitre 2 : Kidnappé

Trois jours se sont écoulés depuis que le monde à reçu cet inquiétant message à propos de la fin imminente du monde, mais personne n’a encore découvert qui l’a envoyé. Les fanatiques religieux l’ont pris comme une chance de dynamiter leurs croyances à qui voulais bien, ou pas, les écouter. Même à l’école, les gens réagissaient bizarrement à ce sujet. L’un des enseignant ne s’est pas présenté en cours, et certains élèves étaient restés chez eux. Tous les autres s’en fichaient ou croyaient que ça n’avais rien à voir avec eux. Je faisais parti du premier groupe.

Étonnamment, les mathématiques ont conservés leur facteur ennuyant, ce n’étais pas que j’étais faible en maths ou que je détestais le sujet, mais c’était à cause de notre professeur. C’était un homme de 60 ans qui parlait à peine et qui se contentait d’écrire des nombres et des équations au tableau.

Une fois que les cours se sont finis, je décidais de rejoindre le parc avec quelques camarades de classe. J’emballais mes affaires, et nous étions de quitter le campus quand soudain, il y a eu ce flash lumineux. Je ferma les yeux et m’arrêta dans mon élan.

Qu’est-ce que? pensais-je.

Je ne savais pas ce qu’il venait de se passer, mais quand je me suis réveiller, je n’étais plus au Kansas, ou en Roumanie plutôt…

Tout ce que je pouvais voir, c’était des centaines voir des milliers de personnes tout autours de moi. Tous étaient âgés de 13 à 30 ans, supposais-je à en juger par leur apparence. Il y avait des hommes et des femmes, et même quelqu’un qui ressemblait à une typique lycéenne japonaise.

Une cosplayeuse? me suis-je demandé.

J’ai essayer de bouger et de parler, mais pas un seul de mes muscles ne voulait m’obéir. Je ne pouvais bouger que mes yeux et ma tête, mais il n’a pas pas fallu longtemps avant que je ne commence à paniquer.

Mon Dieu! Qu’est-ce qu’il m’arrive? Pourquoi je ne peut pas bouger? Ou suis-je? Qui sont ces gens? Que se passe-t-il? Pensais-je alors que la panique plantait rapidement ses griffes dans mon esprit.

De ce que je pouvais voir, les autres étaient dans le même état que moi, ils ne pouvaient pas bouger. Tout le monde cherchais désespérément une réponse autours de lui, mais certains regardaient simplement vers le haut. Ne sachant pas ce qu’il y avait de si intéressant à propos du ciel ou du plafond, je levais donc les yeux.

Qu’est-ce que… Ça ne peut pas être vrai… pensais-je.

Abasourdi, je regardais ce qui étais affiché au-dessus de moi, mais ce n’étais pas le plafond d’un entrepôt avec des néons, ce n’étais pas le ciel bleu que je voyais en général à chaque fois je sortais, non, ce que je voyais étais un monde. Nous étions entrain de regarder une planète inconnue, un monde mystérieux avec de nombreuses îles posées sur le dessus d’un océan infini. Je ne savais pas à quel point il était grand, mais à en juger par les nuages blancs et les occasionnelles taches vertes, je le croyait similaire à la Terre.

Un monde inconnu? Un hologramme? Qu’est-ce que c’est? pensais-je, mais je sentais que je répondais à mes propres questions.

« Test! Test! Est-ce que ce truc marche? Bien sûre qu’il marche, je ne suis pas habituer à utiliser un micro ou quoi que ce soi du genre. » la même voix que nous avions tous entendu trois jours plus tôt a attiré notre attention.

Tout le monde regarda vers la direction de la voix. Nous pouvions voir un nuage blanc flotter et un être fait de pure lumière assis sur celui-ci. Cette entité était un géant faisant au moins dix fois la taille d’un homme normal. Il n’avait pas de visage, de vêtements, ou d’autres caractéristiques particulières, c’était juste un mélange de lumière jaune et de foudre sous la forme d’un être humanoïde.

« Très bien alors! Je suis sûr que chacun d’entre vous peut m’entendre! Pour commencer, je suis ce que vous pourriez appelé un Être Divin. Pour les fanatiques religieux parmi vous, pas un Dieu, pas Dieu, mais un Être Divin! Ce qui veut dire que je suis très puissant, que j’ai beaucoup de connaissances, et que pour vos esprits simples, je pourrais en effet être votre soi-disant Dieu. Enfin bon, fini avec l’introduction, je suis sûr que la plupart d’entre vous n’est pas intéressé par l’histoire de ma vie, mais plutôt à pourquoi vous êtes là et qu’est ce qu’il va vous arriver à partir de maintenant! » dis l’être avant de créer ce qui semblait être une sorte d’écran holographique géant dans le ciel. Sur celui-ci, on pouvait voir la Terre vue de l’espace. « Vous reconnaissez tous cette belle perle bleu, là, à droite? Pour ceux d’entre vous qui ne savent pas ce à quoi il sont entrain de regarder, ceci est la Terre, la planète sur laquelle vous avez vécus jusqu’à présent. Donc, la dernière fois, je vous avais dis qu’une grande et forte espèce alien se rapprochait de la Terre et allait bientôt s’engager dans sa conquête. Bien, vu comme les choses sont, plusieurs des espèces les plus avancées sentent que vous autres singes poilus ont droit à une chance d’évoluer! » l’image changea sur une vu politique de la Terre de nos jours. « Vous êtes plutôt désordonnés, malheureusement. Doonnc quelques États… Sheesh! Bref, le Conseil Galactique a sollicité mon aide dans le but de résoudre votre minable petit problème! Et j’ai dit, pourquoi pas?! » il se mit à rire et la carte changea vers une version politique de l’an 0 avant J-C. « Donc, je suis retourné dans le passé et j’ai donné à l’humanité d’innombrables essais! Ils étaient variés, allant de découvertes technologiques, à des conquêtes, en passant par des saints et des prophètes variés, etc! » comme il  disait cela, la carte changea pour montrer divers figures importantes de notre passé ainsi que leur influence sur la carte. De puissants dirigeants et d’importantes figures religieuse étaient vues sur l’écran. Il est apparut que cette puissante entité à jouée un rôle dans d’innombrables moments cruciaux de notre histoire.

Comme il en venait à tout les essais qu’il a donné à l’espèce humaine et à quel point nous étions proche de nous auto-détruire durant la second guerre mondiale en passant par l’utilisation de la première bombe atomique, je regardais autours de moi pour voir comment les autres se portaient dans cette situation. Moi même, pour une fois, j’étais plutôt calme et relaxé alors que j’aurais dû paniquer comme un poulet face à un renard. C’était étrange, mais peut-être était-ce grâce à l’étrange aura calmante de l’entité. Peut importe comment j’y regardais, personne ne secouait sa tête ou ne cherchait désespérément une échappatoire ou un sauveur. Ils étaient calmes et relaxés.

« Maintenant que j’ai fini avec la leçon d’histoire, je pense qu’il est temps pour moi d’expliquer votre rôle dans tout ça! » annonça-t-il.

Une réaction viscérale me prévins que je n’allais pas apprécier ce que j’étais sur le point d’entendre.

« Vous allez tous être sacrifiés à un dragon mangeur d’homme afin de sauvé 10% de la population restée sur Terre! » annonça-t-il.

Qu’est-ce qu’il vient juste de dire? me suis-je demander en le regardant, horrifié. Nous allons être quoi? Nonononon! Ça doit être une sorte d’erreur! Qu’est-ce qu’il entend par sacrifié? Est-ce qu’il va nous jeter dans un volcan? Mangé? Tué sur un autel?

La pensée de notre condamnation imminente bondi à travers mon esprit et la panique s’installa encore une fois. Je ne pouvais pas bouger, je ne pouvais pas fuir, seule ma tête et mes yeux pouvais regarder autours. Tout le monde se regardait dans la crainte, essayant désespérément de s’échapper et de s’enfuir au loin. Pendant ce temps là, celui qui avais proclamé être un Être Divin restait silencieux et nous regardait comme d’impuissants petits moutons envoyés à l’abattoir.

« Je rigole! Je rigole! Haaa~! J’ai toujours voulus faire ça! » dit-il en se penchant en arrière sur son nuage et en en commençant à rire bruyamment.

Une blague? Qui blague comme ça?! ais-je eu envie de crier, mais mes lèvres restèrent fermées, et je ne pouvais que lui lancé un regard.

« Bien! Commençons! » dit-il avant de remettre sur l’écran la vue sur Terre. « Pendant que vous êtes tous ici, vos potes à la maison vont essayer de fixer les choses par leurs propres moyens, ce qui veut dire avoir un pays qui conquière plus de 70% de la surface du monde ou créer un Gouvernement Mondial de quelque sorte que ce soit, dans lequel plus de 120 pays doivent êtres représentés également! » déclara l’entité.

Et donc pourquoi on est là? étais ce que je voulais demander.

« Oh? Je peut déjà sentir que certains d’entre vous réalise quel type de tâche impossible c’est! Pour le moment, certain de vos pays se sont déjà déclarés la guerre et ont commencé s’attaquer, mais bon! J’en ai rien à faire! » dit-il avec un hochement d’épaule nonchalant.

Je n’ai pas besoin d’être un génie en politique pour comprendre ce qu’une guerre pouvait signifier sur Terre, surtout avec l’arsenal nucléaire à leur disposition. Je ne pouvais qu’espérer que ma famille aille bien…

« Et pour vous tous… Eh bien, vous êtes environ 10 million et vous avez tous été choisis par moi même! Vous tous allez me divertir, moi et les dieux du monde que vous voyez là, en jouant soit les héros soit les méchants, cela dépend de ce que vous allez choisir de devenir! Mais pour le dire simplement, chacun d’entre vous va devenir le personnage principal de sa propre histoire! Si, au moment ou le dernier d’entre vous meure, ce monde est devenu meilleur grâce à votre influence, alors la Terre sera épargnée de l’invasion alien, sinon, eh bien… J’espère que votre famille et vos amis ont achetés le ‘Guide de l’Imbécile sur comment survivre lors d’une invasion d’Alien Belliqueux’. » expliqua-t-il avant de nous montrer le-dit livre comment s’il en faisait la pub’. « Je l’ai écrit moi même! Il a des images amusantes, quelques pages couleur, quelques graphiques, vous voyez… la base quoi. »

Il a vraiment écrit un livre comme ça?! Il s’attend à ce que l’on échoue? Enfin, techniquement parlant, il peut voir le futur, donc bon… pensais-je en baissant les yeux un moment, avant de réaliser quelque chose Le reste de nos vies? Donc nous allons vivre.. et mourir ici?

« La partie ennuyante est passée, place maintenant à la partie amusante! COMPÉTENCES! POINTS DE CARACTÉRISTIQUE! EEEEETT NIVEAU! » hurla-t-il au point que mes oreilles sonnaient.

Niveau? me suis demandé en regardant confus à l’entité.


Second chapitre de 100 de chance et la compétence Dresseur de Dragon! J’espère que vous avez aimer! n’hésitez pas à commenter et à me le dire si quelque chose ne va pas!

Chapitre original!

Supporter l’auteur!


Chapitre précédent

Chapitre suivant

Chapitre 1 : Je suis un QUOOIIII?!

Ah!~ La Vie… Si belle et si fragile.

C’est un peu une triste façon de commencer une histoire n’est-ce pas? Toutefois~ Devine un peu qui vient de mourir?

Oui, moi! Le personnage principal de l’histoire!

Oh? Nope, je n’ai pas été écrasé par un camion…

Ahem! Laissez moi vous parler de ma vie mortelle avant que je devienne la chose que je suis maintenant….

Donc, je suis né dans une typique famille de travailleurs. Non, je ne suis pas Japonnais, mais Roumain. Bonne vieille Roumanie corrompue! Bien, assez avec les détails inutiles… J’ai grandit plutôt normalement. Je n’étais pas harceler, je n’étais pas non plus harceleur, je n’étais pas le gars populaire de la classe ni le gars écœurant qui continuait à chercher de l’or dans ses cavités nasale. J’étais… dans la moyenne. Je suis allé dans un lycée moyen. J’ai étudier à l’Université Polytechnique de Bucarest et je suis devenu manager des ventes dans une entreprise de bonbons. Quoi? Tout ceux qui vont en polytechnique ne finissent pas ingénieur. Même si on passe le diplôme, la plupart d’entre nous s’égarent dans des directions complètement inattendues, mais c’est la vie. Enfin bon, pour échapper à mon ennuis, j’ai acheté un bon ordinateur et ai commencé à jouer aux jeux vidéo. Eeett j’y ai joué beaucoup… genre vraiment, ma collection était impressionnante! Vive les Soldes de Saison!

Hm? Certains d’entre vous se demande si je n’ai pas fini en un otaku flippant? Plus ou moins… Mes ricanements pendant certaines scènes d’anime filaient les jetons à ma copine la plupart du temps! Malgré tout avant que cet ange ne vole jusqu’à moi, j’ai atteint les conditions pour devenir magicien! En d’autres mots…. 30 ans puceau…

Donc comment je suis mort? Eh bien, pendant qu’Alina étais sortie faire les magasins avec sa mère pour acheter un robe, vu que nous étions supposé aller ensemble au mariage d’un ami, j’étais rester dans ma chambre pour jouer à Ultrademons 3. Le jeu était sorti un mois plus tôt, et il était phénoménal! Enfin, la technologie en 2023 fais rêver lorsqu’on en viens aux graphismes, mais je n’étais pas assez riche pour m’acheter mon propre équipement VR (réalité virtuelle).

Pendant que je jouais, j’ai soudainement entendu un gros bang et je suis mort.

Et me voila, attendant mon bel… huh? Je n’ai pas fini l’histoire? Tch… saleté d’auteur.

Donc, la raison de ma mort, hmm? Je l’ai entendue de deux âmes qui ont passées l’arme à gauche environ en même temps que moi. Quand j’étais entrain de jouer, un accident c’est déroulé en face de mon immeuble. Un chauffeur de taxi s’est écrasé dans une voiture de police. Les conducteurs sont mort sur  le coup, mais le criminel que les officiers de police avait attrapé a survécu sans une égratignure. L’enflure à courut vers mon appartement après avoir volé l’arme et les munitions des deux policiers dans la voiture, l’un était lourdement blessé et l’autre déjà mort. Il a choisit une porte aléatoire, tiré sur la serrure, entré dans l’appartement, vidé le frigo, appelé quelques fois puis enfin il m’a trouvé. Je ne l’ai pas entendu puisque je jouais avec des écouteurs. Je ne rachèterais plus jamais d’écouteurs antibruit! Enfin bref, il a paniqué et fait la chose la plus stupide possible : il m’a tiré dessus, à l’arrière de la tête.

Je suis désolé mec, vraiment désolé… dit le chauffeur de taxi qui s’excusait auprès du policer.

‘Et moi alors?!’ avais-je envie de crier, mais m’en abstenant. Ce n’étais pas leur faute si le criminel était lunatique…

Pfff, et maintenant?

Enfanst… venez! une voix nous a appelé.

Une vive lumière est apparue devant moi. Sans m’inquiéter, je m’en suis approché. Je n’avais pas beaucoup de regrets, j’aurais voulu pouvoir finir mon jeu et plus important… faire ma demande en mariage à Alina, ma copine. Soupir… je suppose que c’est l’heure de rencontrer mes belles Valkyries. J’étais chrétien orthodoxe, mais l’idée de belles servante guerrières venues me saluer pour m’emmener au paradis sonnait bien… Ah~, mes belles Valkyries!

La lumière disparue et l’obscurité m’entoura…

Huh? Quoi? Où? Où sont mes Valkyries? Un mignon angelot aurais été bien aussi… je ne suis pas pointilleux… Erm? Bonjour? ai-je crier, mais il n’y avais que de l’obscurité autour de moi.

« C’est ça? » j’ai entendu la voix d’un étranger, un homme, venant de partout.

Ça m’a fait sursauter.

Allo? Vous pouvez m’entendre? ÉCHO?! ai-je crier, mais rien…

« Ah! C’est ça! Chante ça… ici… erm non, ici… je pense. » dit encore l’homme.

Il semblait vieux, genre vraiment vieux.

Erm…

J’ai entendu quelques chants bizarres et puis, soudain, une explosion.

« ARGH! » le vieil homme gémit, souffrant.

« Vite! Découpez les avant qu’ils ne se propagent à travers l’académie! » cria un autre homme.

« Le diablotin! Tue le diablotin là! » cria un autre pendant que des sons d’épée s’entrechoquant et des cris de monstres pouvaient êtres entendu à côté.

Je commençais être anxieux.

Qu’est-ce qu’il se passe? me demandais-je.

J’écoutais les bruits de bataille, mais ils étaient soit entrain de chanter des mots bizarres soit de découper quelque chose. Les sons ressemblaient étrangement à ceux que j’entendais dans mon jeu, mais franchement, où étais-je? L’enfer? Le paradis? Ai-je ressuscité dans la poitrine d’une magnifique servante elfe? Nah! En prenant en compte ma chance, il y avais plus de chance que je ressuscite comme la raie des fesses d’un vieil homme!

Soupire… 99 bouteilles de lait sur un mur~99 bouteille de lait! T’en prend une, tu la fais tomber, 98 bouteilles de lait restent sur le mur! (voir ici pour la référence!) je commençais à chanter tout en écoutant les bruits en arrière fond qui sonnaient comme une bataille entre une équipe de héros et un paquet de monstres.

Après avoir atteint la 46ème bouteille, le bruits cessa.

Hm?

« Devrions nous le briser? Ça pourrait être la chose la plus sûre à faire… » dit l’un des hommes présents.

Oh, j’ai confirmer quelque chose pendant qu’ils se battaient, il n’y pas de femme dans leur équipe, seulement des hommes grincheux. J’ai un mauvais pressentiment à propos de ça…

« Non! Surement pas! On ne peut pas faire ça, il faut simplement se concentrer… » dit le vieil homme en haletant.

Il doit être fatigué après tout ces chants.

Soudainement, tout devin silencieux, et je ne pouvais plus rien entendre.

Bonjour?

Il y a quelqu’un? Banane! CHAT! Dieu? Maman? je commençais à crier, mais personne de me répondit.

Je soupirais encore et attendis.

Puis quelque chose se produisit. Une vive lumière chassa les ténèbres,  et j’ouvris les yeux… mais ce qui m’accueillit n’étais pas les montagnes gonflables d’une servante elfe mais la barbe blanche d’un vieil homme.

« AAAARGH: » criais-je.

« AAAA! » cria l’autre.

« AAAA! » criais-je.

« AAAA! » cria l’autre.

« AAAA! » criais-je.

Puis nous nous arrêtions.

« Où sont mes valkyries? Où suis-je? Qui êtes vous, vous tous? » je commençais à demander et essayais de bouger, mais j’étais coincé.

Je regardais en bas, mais ce que je vis n’étais pas mes jambes mais d’étranges symboles gravés dans la carrelage et ce qui ressemblais au bas d’un cristal vert géant qui flottait.

« Huh? » j’haletais.

« Oh! Vous voyez! Je vous avais dit que ça marcherais! » dis le vieil homme à la barbe ridiculement longue.

« Hmph! Je dis toujours qu’on devrait le fracasser. » dit le grand type avec une grosse épée et habillé typiquement tel un grand et musculeux guerrier.

« N’importe quoi! Enfin bon, je vous pris de nous excuser, Seigneur du Donjon! Je suis le Haut Mage Tuberculus! Ceux-ci sont mes associés, Guerrier Berserk Angius et Maitre Dresseur Paladinus le Troisième! » déclara-t-il soudainement.

« Erm… » je regardais à droite et à gauche, mais il est apparus comme je le pensais qu’il me parlait. « Moi? Seigneur du Donjon? Quel donjon? Vous êtes sain d’esprit les gars? » demandais-je en essayant d’incliner la tête, mais pas de chance… je ne pouvais pas bouger.

« Oh là là, l’avons nous déjà casser? » demanda Paladinus le quelque chose.

 » Impossible! » déclara Tuberculus.

Ils regardèrent le chant une fois de plus, c’était écrit sur un vieux rouleau poussiéreux, puis tournèrent leurs regards vers moi. Ils continuaient à échanger des regards, ça devenais plutôt inconfortable.

« Donc, erm… » j’ai essayer de parler.

« Vous êtes le Seigneur du Donjon. Ou pour être exact, le noyau d’un donjon que nous avons créer artificiellement à partir de divers noyaux de donjon. Hmm, je pense que nous avons peut-être fait une erreur quelque part, on dirais que vous ne savez pas qui ou ce que vous êtes… C’est troublant. Pour l’instant, essayez de vous habituer à votre environnement actuel. Nous allons revenir dans quelques heures pour essayer de trouver des réponses aux questions que vous pourriez avoir, aussi, s’il vous plait n’invoquez plus de monstres? OK? » il finit son explication avec le typique sourire forcé que montrent les politiciens aux infos en général.

« C’est d’accord… » répondis-je, mais ses mots ont fait plus de 9000 dégâts à ma santé mentale. (It’s over 9000!!)

« Nous serons donc de retour avant que vous ne le sachiez! » et juste comme ça je fût laisser seul dans une pièce complètement saccagée.

« Seigneur du Donjon… moi? Je suis quoi maintenant? » ais-je cinquante minutes environ après qu’ils soient partis.

Eeett voici comment je commença ma seconde vie en tant que noyau d’un donjon, je seul problème étant que je n’étais pas exactement un donjon…


Voila le premier chapitre de « J’ai été réincarner en une Académie de Magie! » N’hésitez pas à commenter et à me dire si il y a des trucs qui vont pas!

Chapitre original!

Supporter l’auteur!


Chapitre suivant

Chapite 1 : Le Message Menaçant!

Écoutez moi, mortels de ce monde! Dans trente ans à partir de maintenant, une espèce belliqueuse doit encercler votre planète et mener votre civilisation à sa perte!

Lorsque chaque homme sur Terre entendit ce message menaçant résonner dans leur esprit, il y a eu différentes réactions. Certains le vire comme une blague jouée par leur imagination hyperactive, d’autres comme un cauchemar, et très peu le prirent au sérieux, mais  ceux qui le firent ont rapidement compris qu’il était très réel.

Quand je l’ai entendu, j’étais au milieu d’un jeu appelé Dragon Hunt. Cet étrange message m’a fais perdre ma concentration pendant juste une seconde. Je n’ai pas esquiver à temps et ai ainsi fini en apéritif pour le Boss  final du deuxième donjon le plus dur du jeu. Juste comme ça, presque trois heures d’efforts passés pour arriver à cet endroit ont été réduis à néant.

Le choc étais tellement grand que je suis rester bouche bée devant l’écran pendant cinq minutes, jusqu’à ce que l’alerte AFK (Away From Keyboard = loin du clavier) apparaisse au milieu de mon écran.

Je soupira puis ferma l’alerte. Après quelques clics aléatoires autours de mon personnage, je laissai savoir au système que j’étais toujours là.

« Marius! As-tu jeter la poubelle comme je te l’ai demandé? » cria ma mère depuis la cuisine.

Gémissant, j’extirpai mon derrière paresseux de la chaise. Immédiatement, mes os et muscles douloureux me rappelèrent que j’étais rester assis trop longtemps. Je m’étira un peu, essayant de me débarrasser de la douleur. Une fois fini, je sorti de ma chambre et alla jusqu’à la cuisine. Regardant le sac poubelle sous l’évier, je réalisai que j’avais oublier de faire ce qu’on m’avais demander. Encore une fois, je ne pouvais pas me souvenir de quand maman m’avais demandé de le sortir la première fois.

Me frottant l’arrière de la tête, je répondit « J’ai oublier… »

Maman était à coté de la cuisinière, réduisant la flamme sous la marmite. Après un long soupire, elle me jeta un court regard.

« Désoler. J’ai été distrait. » dis-je en haussant les épaules.

« Va et sors la maintenant. » me dit-elle d’une voix calme, mais au fond je pouvais sentir une écrasante pression, et su instinctivement que ce n’étais pas une demande mais bien un ordre.

Je retourna à ma chambre, cliqua sur l’écran encore quelques fois pour reset le timer AFK et sorti  la vider la poubelle.

Ma famille vit dans un appartement de trois pièces dans un immeuble de quatre étages au milieu de Bucarest, la capital de Roumanie. Je me voyais comme chanceux d’avoir un ascenseur parce que monter cinq étages n’étais pas mon idéal de l’amusant, sans mentionner que, si c’était comme ça, j’aurais été en retard pour le reset du timer AFK, peu importe à quel point j’étais rapide pour monter et descendre les escaliers.

Les poubelles étaient derrière le bâtiment. Après m’être débarrasser des déchets, je me dépêchai de remonter à la maison, en espérant que le timer AFK n’ai pas décider de me jeter hors du donjon. Si j’étais dans une équipe avec quelques amis, ou des personnes de ma guilde, je n’aurai pas eu le même problème. Généralement, j’allai en donjon avec un ou deux amis et compagnons de guilde en ligne, et il ne fallait pas plus d’une heure environ pour atteindre le boss de fin, mais seul c’était un vrai cauchemar.

« Je suis de retour! » dis-je en ouvrant la porte.

« Marius, as-tu entendu une étrange voix il y a un moment? Les reporters aux infos disent que beaucoup de gens l’ont entendu. » demanda ma mère en regardant vers moi un peu inquiète.

Je leva un sourcil.

« Erm, quelle voix? » lui demandai-je en me demandant si c’était à propos du coupable qui a causé mon échec lors du dernier boss.

« Ça parlai de quelque chose comme une espèce belliqueuse qui va attaquer la planète dans trente ans. » me dit-elle.

Maintenant que j’y repense, j’ai bien entendu quelque chose comme ça, mais ça a vraiment dit une chose aussi absurde?

Je hochai la tête en réponse, sans m’en soucier trop, mais je me demandais si ce n’étais pas juste une  sorte de farce? Avec toute la technologie que nous avions dans notre maison, ça serai pas surprenant si quelqu’un avais juste hacker notre réseau et envoyer le même message en même temps à travers toutes les télévisions.

Ma mère me montrait une expression troublée après ma réponse. Les infos à la TV ne rendais pas non plus les choses plus simple car des confirmations du message arrivaient du monde entier. Les chaînes d’informations et les réseaux sociaux explosaient.

« C’est peut-être juste une farce, maman. » lui dis-je avec un sourire ironique, espérant qu’elle se calme.

« Je ne pense pas que ce soit une farce… » dit-elle tout en s’asseyant en face de la TV.

Je soupira et secoua ma tête.

Donne lui juste un peu de temps. Lorsque le coupable de cette farce sera révélé, les choses vont se calmer et tout le monde rira en se souvenant de ce moment. pensai-je.

« Maman! La marmite est entrain de déborder! » criai-je en m’y précipitant pour agiter la soupe avec la cuillère en bois.

« Merci, Marius! Je vais m’en occuper. » me dit-elle.

Je soupirai de soulagement et retourna dans ma chambre.

« Oh, merde! Le timer! » réalisai-je en sautant à mon clavier pour presser la Entrer. « Fiew… Sauver à la dernière nanoseconde…. » dis-je en m’asseyant.

C’était le moment pour un deuxième round contre le boss de fin.


Ceci est mon premier chapitre traduit! N’hésitez pas à donner votre avis et à me signaler si il y a des choses bizarres. De plus ce chapitre est tout au passé mais ne vous inquiétez pas :  ça change dès le chapitre prochain! (enfin je crois xD )

Chapitre original!

Supporter l’auteur!


Chapitre suivant